Londres, une ville peu commune

Londres, une ville peu commune

L’empire britannique est tombé, mais sa capitale lui a subsisté. Londres rappelle son passé prestigieux à travers ses nombreux monuments, et sa monarchie qui a résisté aux aléas de l’Histoire. Elle reflète avec subtilité un style unique, un mélange entre le classique et le contemporain qui a fait sa renommée auprès des millions de touristes qui foulent son sol chaque année.

Entre tradition et modernité

Ville aux multiples facettes, Londres pratique une politique de conservation de son passé, nous pensons notamment aux nombreux bâtiments anciens dont la Tour de Londres, mais aussi à la peinture avec la Tate Britain qui se consacre uniquement aux œuvres anglaises.

Malgré cela, nous remarquons qu’elle exprime également sa créativité de façon décomplexée face aux grandes villes très modernes. C’est ce qui fait sa particularité, car Londres s’est construite de façon spontanée, sans se baser sur des plans prédéfinis comme c’est souvent le cas pour les grandes villes.

Il est donc facile de se perdre dans cette ville qui est souvent qualifiée de labyrinthe par les touristes avertis. En effet, des petits villages se sont construits autour des nombreuses églises médiévales, ce qui favorise aujourd’hui les sentiments d’appartenance à un quartier. Ces derniers sont, par ailleurs, d’autant plus esthétiques et accueillants que les banlieues que l’on trouve sur le vieux continent !

La modernité de Londres se trouve essentiellement dans la City, qui est également le cœur économique de la ville. La plupart des bâtiments ont été détruits lors de la Seconde Guerre mondiale, laissant place depuis à des buildings de verre et d’acier, comme dans toutes les villes modernes. Par exemple le 30 St Mary Axe qui donne une allure futuriste à la ville face aux monuments ancien. Que les anglais soient rassurés ! La diversité architecturale de Londres les met à part face à des villes où il n’y de la place que pour la modernité.

Tower Bridge et 30 St Mary Axe

Tower Bridge et 30 St Mary Axe

Un patrimoine qualifié d’étrange

Sur le vieux continent qu’est l’Europe, nous observons que chaque ville affiche un style architectural précis témoin d’une époque.

Par exemple, le style architecturale de Florence a été défini sous les Médicis, tandis que Berlin relève de l’ouvrage de Schinkel ou encore Paris qui fut repensé par le baron Haussmann dans un élan de modernité. L’image que nous donne Londres est aujourd’hui n’est pas témoin d’un style témoin d’une époque particulière !

Le London Eye en est un exemple pertinent puisqu’il s’agit d’une grande roue d’acier construite pour l’an 2000, et qui vous permet de voir un panorama de Londres où s’étale vieux et nouveau :

London eye et Westminster

Vue de Westminster depuis The London Eye

La ville s’organise autour d’un centre dans lequel nous trouvons la City, autour de laquelle dans un cercle plus large nous trouvons les quartiers commerciaux ainsi que les locaux gouvernementaux. Enfin, autour nous trouvons les quartiers résidentiels qui sont répartis en deux parties avec au Nord de Londres des quartiers chics et bourgeois, tandis qu’au sud la tendance est davantage aux quartiers populaires et aux usines.

Crédit image : flickr.com, visitbritainsuperblog.com

Un Commentaire sur Londres, une ville peu commune

  1. Patricia dit :

    merci , j’aime celle ville et ce qui peut me l’apprendre me touche !!

Laisser un commentaire