Londres en 1870

Londres en 1870

Imaginez Londres en 1870. Dure à s’enlever de la tête l’image de la ville dynamique que l’on connaît aujourd’hui, et pourtant nous avons décidé de nous replonger dans le passé afin de voir la capitale britannique au siècle dernier.

Histoire de la ville

En 1870, Londres est largement devenue une mégalopole, notamment grâce à l’exposition universelle qui s’y est déroulée en 1851 et qui a été le point de départ du développement incroyable de la ville. Les nombreux visiteurs ont pu y voir l’avance technique que possédait le pays notamment avec la révolution industrielle.

Crystal Palace en 1851

Crystal Palace en 1851

La ville était déjà divisée en plusieurs parties, les quartiers étant délimités par ses fonctions et les moyens de ses habitants. Ainsi, les paysages diffèrent entre par exemple les docks et les personnes vivant dans un quartier résidentiel de l’ouest.

Bien que nous soyons en 1870, Londres n’est pas dépourvue de moyens de transport. On peut y trouver près de mille omnibus et autant de taxis, les fameux « cabs » parcourant les rues. Il faudra attendre encore une vingtaine d’année pour voir apparaître le métro !

Ville déjà célèbre

Londres est le lieu d’exil préféré de nombreux artistes afin de trouver de l’inspiration, comme ce fut le cas pour Verlaine et Rimbaud qui trouvait de la poésie dans les magnifiques parcs.

Londres est également connu pour des faits moins brillants, à travers des faits divers qui montrent la ville sous un angle inquiétant. Tout d’abord, sur le continent les contemporains ont pour habitude de dire que Londres est la capitale de la prostitution, ce qui entache quelque peu sa réputation.

Cependant, le centre de la ville jouit déjà d’un rayonnement mondial au niveau de la qualité de vie et de la distinction, car c’est là que se donnent rendez-vous les membres de la gentry qui possèdent des maisons où ils viennent se retrouver pour de longues soirées prisées par beaucoup de monde.

Dépassant les 100 000 habitants, on pouvait y trouver de nombreuses activités : le commerce de qualité était en plein essor, notamment avec les magasins Harrods qui faisaient le bonheur de ces dames, la bourse habitait la City depuis une quinzaine d’années déjà et le paysage changeait avec l’installation d’institutions importantes…

Intérieur de la Bourse à Londres

Intérieur de la Bourse à Londres

Vous l’aurez donc compris, même au siècle dernier Londres était déjà en avance au sein de l’Angleterre mais aussi en Europe !

Laisser un commentaire