Découvrez Richmond Park, un lieu dépaysant de Londres

Découvrez Richmond Park, un lieu dépaysant de Londres

Bien que certaines personnes l’ignorent, le Richmond Park est le plus grand espace vert de la capitale britannique.

Il s’étend sur 955 ha et compte parmi les 8 parcs royaux de la ville. Il abrite différentes espèces animales et végétales, et se prête idéalement à une découverte à pied ou à vélo.

Bien plus qu’une simple réserve naturelle, le Richmond Park est réputé pour être l’une des plus importantes aires de conservation sur le continent européen.

Histoire de Richmond Park 

S’il se présentait autrefois comme le terrain de chasse privé du Roi Charles Ier, le Richmond Park a par la suite été aménagé en un magnifique espace vert ouvert aux visiteurs.

Plusieurs espèces végétales et animales y ont été introduites dès le 17ème siècle, pour le plus grand bonheur des amateurs de chasse.

Ce n’est qu’entre les 18ème et 19ème siècles que le parc a été accessible aux visiteurs. Il a bénéficié de modernisations et changements pendant cette période, avec notamment la création d’un lac et la construction de belvédères.

Bien qu’il ait fait l’objet de plusieurs travaux de réaménagement au fil des années, le Richmond Park abrite toujours quelques animaux sauvages.

Ne soyez donc pas surpris si vous croisez des biches et cerfs lors de votre promenade.

Les activités incontournables du Richmond Park 

Le Richmond Park est l’une des adresses préférées des amoureux de nature. Il propose également diverses animations et activités, et est agréable à découvrir en famille, entre amis ou en couple.

Il abrite non seulement des aires de jeux, un centre power kite et 2 terrains de golf, mais aussi des clubs d’équitation et des circuits réservés aux cyclistes.

Pour peu que vous disposiez d’une autorisation, vous pourrez vous installer dans une barque et profiter d’une partie de pêche (le lieu compte d’ailleurs une dizaine de cours d’eau).

Plus de 600 biches et cerfs se baladent en liberté dans le Richmond Park. Ces animaux ne sont généralement pas agressifs (sauf entre fin août et mi-octobre), raison pour laquelle vous pourrez les approcher sans craindre pour votre sécurité.

N’hésitez surtout pas à leur donner à manger et vous prendre en photo à leurs côtés.

Les amateurs d’espèces végétales ne manqueront certainement pas de découvrir les arbres datant du 17ème siècle du lieu. Les plus vieux chênes du Royaume-Uni s’y trouvent d’ailleurs.

Horaires et tarifs 

Le Richmond Park est accessible gratuitement aux visiteurs, et ce quelle que soit la période de l’année. Il est ouvert tous les jours, de 7h à 19h30.

Comment se rendre à Richmond Park ? 

Comme mentionné ci-dessus, le Richmond Park compte parmi les 8 parcs royaux de la capitale britannique.

Il n’y a donc rien d’étonnant à ce qu’il fasse partie des adresses de référence de la ville. Plusieurs possibilités sont proposées aux visiteurs pour s’y rendre. Vous pourrez emprunter :

• le train et descendre à la gare de Richmond ;
• l’une des lignes de bus suivantes : 371, 65, 493, 72, K3, 265, N85, 85, 485, 337, 33, R68, 419, 391 ou 190 ;
• la ligne de métro District Line et vous arrêter à la Station Richmond.

Laisser un commentaire