Découvrez le Londres gay friendly

Découvrez le Londres gay friendly

Avec près de 8 millions d’habitats, Londres est une ville cosmopolite et ouverte qui accueille une large communauté LBGT. Cette mégalopole dynamique qui est définitivement « gay friendly », offre de nombreuses possibilités aussi bien en terme de culture, de divertissement que de perceptives économiques.

Les deux principaux quartiers gays de Londres

Le quartier Soho

 quartier Soho

Au cœur de la capitale britannique, ce quartier est considéré comme le village gay de la ville. İl abrite de nombreux bars et pub gays qui sont plus particulièrement concentrés sur Old Compton Street et Wardour Street.

Des lieux mythiques qui ont sans aucun doute contribué à la démocratisation de la culture gay se situent notamment sur Old Compton Street comme l’Admiral Duncan ou encore le G-A-Y bar. Ce dernier situé au 30 Old Compton Street est l’un des bars emblématiques de la culture gay.

Ouvert de midi à minuit, il comporte deux étages où des écrans géants retransmettent les tubes du moment. Pour continuer la soirée dans une ambiance similaires, il suffit de rentrer au G-A-Y late qui se trouve à quelques encablures et qui reste ouvert jusqu’à 3 heures du matin.

Le village Soho au 81 de la Wardour Street est aussi un des lieux incontournables des nuits londoniennes. De nombreux autres lieux gay friendly existent. Le mieux est de se rentre au magasin gay Clone Zone afin de prendre connaissance des festivités proposées notamment en jetant un coup d’œil sur les magazines gays, surtout QX ou Boyz. İls représentent une mine d’informations pour se tenir au courant de tout ce qui se passe dans la communauté LGTB.

Le quartier Vauxhall

Situé au sud de la ville et de la Tamise, Vauxhall s’est imposé comme le second village gay de Londres. Le Royal Vauxhall Tavern est le plus vieux cafés gay de la ville. Dès les années 50, il est fréquenté par la communauté homosexuelle, mais c’est surtout dans les années 70 qu’il s’impose comme un lieu emblématique.

De fastueux spectacles de drag queens s’y déroulent. Freddy Mercury et Kenny Everett font partie des performeurs de l’époque. Les samedis soirs sont toujours grandioses, les portes sont ouvertes jusqu’à 5h du matin.

Depuis de nombreux clubs se sont installés qui proposent des afters, si bien qu’il est tout à fait envisageable de passer une week-end de folie sans sortir du quartier de Vauxhall. Le Counter and BackCounter, le Chariots sauna ou encore la discothèque Orange laissent des souvenirs inoubliables.

Un peu plus loin, à proximité de la station Charing Cross, le Heaven, un club légendaire, le premier club gay de Londres, attend les amateurs de musique électro.

Les principaux événements gays de l’année

La Gay Pride

Elle a lieu depuis 2004 à la fin du mois de juin. Pendant 2 semaines, Londres accueille des expositions, projections de films, des événements sportifs, des concerts, du théâtre, de la comédie et des spectacles de cabaret.

Le point culminant est le jour de la parade qui part de Baker Street puis continue sur Oxford Street et Regent Street avant de se terminer sur Trafalgar Square. Environ un demi-million de personnes participent chaque année à cette journée festive.

Gaywise Fest

İl a lieu chaque année au mois de novembre. Les meilleures créations de la communauté LGTB de la ville y sont présentées. Des projections de films, des débats, des ateliers sont également au rendez-vous.

L’élection de UK Ladyboy

Des beaux hommes venus de tous les coins du monde se disputent les couronnes de Mr ou Ms Mango Tree. Elles récompensent respectivement les hommes en tant qu’hommes et les hommes travestis en femmes.

Laisser un commentaire